navigation

Marcher c’est « bête comme ses pieds » (suite) 26 mai, 2010

Posté par thierryperonmagnan dans : Enseignement,Maladie de Parkinson , ajouter un commentaire

Suite  à son premier écrit sur la marche, Yves a utilisé ce matériau avec son orthophoniste pour travailler, cette fois, la parole. Ci-dessous, je vous livre avec leur autorisation le contenu de leur dernière séance ici.

Etude sur la dimension psychologique chez les patients présentant une dystonie cervicale 24 mai, 2010

Posté par thierryperonmagnan dans : Enseignement , ajouter un commentaire

Nadia Guiny,l’association Amadys, le Dr S. Sangla, proposent une intéressante étude (inédite, mais attendue!) sur les liens entre la dimension psychologique et les manifestations dystoniques. Merci aux personnes concernées de remplir le questionnaire en ligne accessible avec les objectifs et modalités de l’étude ici.

Amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes de maladies chroniques 8 mai, 2010

Posté par thierryperonmagnan dans : Non classé , ajouter un commentaire

Les maladies chroniques en France touchent, environ, 20% de la population soit 7.5 millions de personnes (source 2007: Ministère de la Santé et de la Solidarité).

En collaboration avec les associations de patients, les professionnels de santé, et l’ensemble des partenaires institutionnels (Caisses nationales d’assurance maladie, Haute Autorité de Santé, Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé, Institut de Veille Sanitaire), un Plan pour l’amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes de maladies chroniques a été voté et financé sur cinq ans (2007-2011) à hauteur de 726,7 millions d’euros.

les maladies chroniques sont des pathologies qui vont évoluer plus ou moins rapidement pendant plusieurs mois au minimum, au rythme de complications plus ou moins graves, elles se traduisent dans nombre de cas par un risque d’invalidité, dans nombre de situations par un handicap temporaire ou définitif.
Plus précisément, dans le cadre de ce plan, les maladies chroniques sont définies par :

- la présence d’une cause organique, psychologique ou cognitive ;
- une ancienneté de plusieurs mois ;
- le retentissement de la maladie sur la vie quotidienne : limitation fonctionnelle, des activités, de la participation à la vie sociale ; dépendance vis-à-vis d’un médicament, d’un
régime, d’une technologie médicale, d’un appareillage, d’une assistance personnelle ; besoin de soins médicaux ou paramédicaux, d’aide psychologique, d’éducation ou d’adaptation.

principalesmaladieschroniques.jpg

 

 

 

 


Pour l’instant ce Plan semble bien discret….. Si vous avez des informations sur l’état d’avancement du projet, merci de laisser un commentaire.
Pour en savoir davantages
cliquer ici

Marcher c’est « bête » comme ses pieds? 5 mai, 2010

Posté par thierryperonmagnan dans : Paroles de patients , 2 commentaires

Les patients parkinsoniens finissent toujours par  être confrontés à la question de la marche. Ils découvrent que la marche automatique, comme les autres fonctions motrices, devient de moins en moins automatique. La marche doit devenir acte conscient et pour certains, comme nous y invite Yves dans le texte qui suit,  peut devenir oeuvre originale , création de sens et appropriation de l’environnement.

Après J. LANZMANN et T. MONOD, marcheurs infatigables et avaleurs de déserts, Yves nous propose à travers son association « Promenades urbaines«   la marche comme prétexte au recensement architectural du milieu urbain. Une invitation à prendre conscience, là encore, de notre présence au monde par nos sens et grâce au marquage culturel des lieux. C’est aussi téméraire pour un parkinsonien que de proposer cette double démarche, (double tache) : « marche et culture », c’est  pourtant elle  qui nous permet de découvrir ses « miséricordes »  qui ponctuent sa déambulation urbaine. Ces lieux choisis pour leur intérêt historique mais aussi fonctionnel : s’assoir pour voir!  deviennent des auxiliaires  de rééducation. La marche volontaire est essentielle aux patients parkinsoniens. Si la motivation « culturelle » peut animer les circuits limbiques et permettre d’initier ce rituel quotidien, nous pouvons dire merci à Yves et à l’association « Promenades urbaines« . Alors, à chacun sa balade, après tout c’est pas si bête!..

 

lire la suite…

SEPagrave |
LE BLOG ALCOOL ADDICT |
Ma vie en blanc |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Elle aime / Ella ama
| Magnetiseur-guerisseur
| Solutions en toute amitié