navigation

Petit sondage de satisfaction sur la qualité des soins chez votre kinésithérapeute de ville 27 mars, 2011

Posté par thierryperonmagnan dans : Non classé , ajouter un commentaire

On parle beaucoup de la qualité des soins, mais est-il facile de trouver un « bon praticien » près de chez soi?
Ci-joint un petit questionnaire pour donner votre avis sur des questions simples: cliquez ici

pub livre 26 mars, 2011

Posté par thierryperonmagnan dans : Non classé , ajouter un commentaire

Un peu de pub, une fois n’est pas coutume. Il faut lire l’excellent ouvrage d’Anne-Marie Bonnet et Thierry Hergueta : « La maladie de Parkinson au jour le jour » (ed:John Libbey)2006. Il s’agit d’un petit manuel qui s’adresse aux patients et à leurs proches, mais aussi aux soignants non familiers de la maladie ou qui souhaitent revoir des points de détails sur la maladie, les traitements et les différentes prises en charge. En effet, les auteurs sont exhaustifs et la lecture est volontairement accessible sans esquiver aucun sujet.

lamaladiedeparkaujourlejour.jpg

Vers la création d’une profession intermédiaire entre médecin et kinésithérapeute 10 mars, 2011

Posté par thierryperonmagnan dans : Enseignement , 1 commentaire

photodd.jpg

La formation initiale des kinésithérapeutes va, dans les prochaines années, suivre une profonde évolution dans la mesure où les directives européennes exigent une uniformisation des cursus de l’enseignement supérieurs en, Licence, Master, Doctorat (LMD).

Actuellement, les kinésithérapeutes qui arrivent sur le marché du travail ont un Diplôme D’état du niveau de technicien supérieur, qui ne répond plus depuis longtemps aux exigences d’une pratique moderne éclairée.

Certains praticiens ont su se donner un niveau d’ingénierie par le biais de qualifications universitaires de M2, ou de doctorat pour quelques uns.

Mais les problèmes de santé publique posés, en particulier par le nombre croissant des maladies chroniques lié au vieillissement de la population, nécessitent une délégation de pouvoir des médecins aux paramédicaux. Le rapport du Pr Yvon BERLAN « COOPERATION DES PROFESSIONS DE SANTE : LE TRANSFERT DE TACHES ET DE COMPETENCES» 2003, le préconise sous certaines conditions. Cependant, les kinésithérapeutes ne pourront mener efficacement leur mission que grâce à un niveau d’expertise proche de celui des médecins. L’idée de professions intermédiaires entre médecins et kinésithérapeutes pourrait être une solution . C’est le thème central du rapport de Laurent HENART « Rapport relatif aux métiers en santé de niveau intermédiaire. Professionnels d’aujourd’hui et nouveaux métiers : des pistes pour avancer » (2011).

Certains confrères et notamment dans le domaine de la kinésithérapie respiratoire exposent  clairement la synthèse de leur projet dans une interview lors du dernier congrès de pneumologie à Lille « cliquer ici ».

Pour être plus complet, une autre inspiration de ces deux rapports va se concrétiser  prochainement: En septembre 2011, un master M2 à l’Université Pierre et Marie Curie (UPMC), en lien direct avec le Groupe Hospitalier Pitié Salpetrière va ouvrir ses portes aux professionnels de la rééducation proposant un cursus de formation orienté vers ces nouveaux métiers intermédiaires.
Pour en savoir plus:
Le courrier du Professeur Vincent MEININGER
La plaquette de la formation M2
Plaquette  suite

 

 

SEPagrave |
LE BLOG ALCOOL ADDICT |
Ma vie en blanc |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Elle aime / Ella ama
| Magnetiseur-guerisseur
| Solutions en toute amitié