navigation

Sport de balle et maladie de Parkinson 24 avril, 2012

Posté par thierryperonmagnan dans : Maladie de Parkinson , ajouter un commentaire

Une nouvelle illustration ici des bienfaits de la pratique sportive chez un jeune patient parkinsonien. L’aspect ludique de l’activité est probablement une aide supplémentaire : attention mobilisée vers un but.

Dis Papa, c’est quoi l’administration publique ? 23 avril, 2012

Posté par thierryperonmagnan dans : Non classé , ajouter un commentaire

Une fois n’est pas coutume, pourquoi ne pas sourire (jaune) un peu….ici

Les golfeurs trompent leur cerveau 15 avril, 2012

Posté par thierryperonmagnan dans : Maladie de Parkinson , ajouter un commentaire

Cet article fait références à des travaux récents en neurosciences, pour améliorer la précision de leur geste les golfeurs imaginent le trou plus grand! Les patients parkinsoniens pour lutter contre l’akinésie (déficit dopaminergique) doivent « penser » faire de très grands pas pour marcher plus normalement, y-a-t-il un lien?

Rééducation de la maladie de Parkinson : Des guidelines à la pratique rééducative de ville 14 avril, 2012

Posté par thierryperonmagnan dans : Enseignement,Maladie de Parkinson , ajouter un commentaire

Rééducation de la maladie de Parkinson : Des guidelines à la pratique rééducative de ville dans Enseignement 225px-Sir_William_Richard_Gowers_Parkinson_Disease_sketch_1886.svg

Cet article est motivé par la journée nationale de la maladie de Parkinson du 11 avril 2012 qui suit l’année de la remise du livre blanc aux autorités de santé. Les associations de patients ont transmis des observations et des souhaits, concernant l’amélioration de leur qualité de vie. Ceux-ci passent, notamment, par la possibilité de bénéficier de prise en charge médicale et paramédicale éclairées. Les kinésithérapeutes de proximité sont les partenaires naturels pour participer à cette mission de santé publique auprès, entre autre, du médecin généraliste, du neurologue, de l’orthophoniste. Les buts de la kinésithérapie (HAS + KNGF) sont de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie, à l’autonomie,  à la sécurité, au bien être des patients, en stimulant puis en compensant des fonctions motrices automatiques qui s’altèrent.

L’élaboration de ce texte est inspirée, par la littérature récente, par le Guidelines for physical therapy in patients with Parkinson’s disease, édité par la Royal Dutch Society for Physical Therapy (Koninklijk Nederlands Genootschap voor Fysiotherapie, KNGF) en 2004, mais également par notre pratique quotidienne auprès de nombreux patients parkinsoniens.

Pour télécharger l’article cliquer ici

(Article publié dans la revue "Kiné actualité" N° 1274 et 1275 )

SEPagrave |
LE BLOG ALCOOL ADDICT |
Ma vie en blanc |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Elle aime / Ella ama
| Magnetiseur-guerisseur
| Solutions en toute amitié