navigation

Présentation de la rééducation pour les patients parkinsoniens à Saint Junien (87) 25 septembre, 2018

Posté par thierryperonmagnan dans : Enseignement,Maladie de Parkinson,Paroles de patients , ajouter un commentaire

Samedi dernier à Saint Junien (87) l’antenne locale de France Parkinson a organisé sous la direction de Mr Jackie GAYOUT son président, une intervention de formation, sur le thème « aider les aidants à aider les patients parkinsoniens dans les stratégies rééducatives ».  Je souhaite remercier à nouveau les organisateurs, Mr GAYOUT en particulier pour son accueil son dévouement sa disponibilité et son dynamisme, ainsi que les autres membres de l’association (je pense bien-sûr aussi au buffet !). J’ai également une amicale pensée pour mon collègue infirmier Christian TARRADE du réseau France Parkinson de Limoges qui m’a aidé à animer cette matinée.

J’ai été agréablement surpris par la participation de la salle qui m’a permis de faire un exposé interactif beaucoup plus stimulant pour moi que l’exposé « magistral » parfois trop long…et donc ennuyeux.

Je mets donc à la disposition des participants de ce jour le « SAV », c’est-à-dire qu’ils peuvent m’adresser par mail les questions qu’ils n’ont pas eu le temps de poser ou les remarques qu’ils n’ont pas eu le temps de formuler. Si les questions sont trop nombreuses je ferai des réponses thématiques. Par ailleurs Mr GAYOUT a à sa disposition le pdf de la présentation qu’il ne manquera pas de transmettre aux intéressés. Je ferai remonter aux étudiants vos remarques sur la kinésithérapie, et j’adresse tous mes encouragements aux kinésithérapeutes présents, en particulier à Mr Marino GRI.

« La lumière pour soigner la maladie de Parkinson! » 17 juillet, 2018

Posté par thierryperonmagnan dans : Enseignement,Maladie de Parkinson , ajouter un commentaire

Après quelques mois d’interruption sur le blog, on ne peut pas être partout à la fois, le temps des vacances arrive et le « temps » tout court revient également. Un article plein de promesses dans le Figaro pour les parkinsoniens. Il n’est pas impossible que l’équipe de Grenoble refasse le coup des années 90 avec la SCP. Cette fois les électrodes électriques sont remplacées par des « petites lumières » qui devraient avoir un effet thérapeutique. Il s’agit maintenant de passer aux essais cliniques (sur l’homme).

lire la suite…

Classement des meilleurs blogs pour les étudiants kinés…allemands! 17 novembre, 2017

Posté par thierryperonmagnan dans : Enseignement , ajouter un commentaire

Un blog d’étudiants allemands classe les meilleurs blogs français pouvant aider les étudiants kiné allemands et français dans leurs études:

Le blog « Études Kiné Allemagne » a pour objectif d’apporter toutes les informations nécessaires aux étudiants intéressés par les études de kiné (en France et en Allemagne).  Le blog Études Kiné Allemagne est édité par l’école de kinésithérapie PSO

Le code de la conscience! 16 novembre, 2017

Posté par thierryperonmagnan dans : Enseignement , ajouter un commentaire

Stanislas Dehaene, chercheur en neurosciences, professeur au collège de France, présente son livre « le code de la conscience« . La notion d’espace de travail global du cerveau est l’axe et la visée de ce travail. 4 signatures permettent d’attester de la présence ou de l’absence de la conscience. Il met à jour la présence d’un seuil d’intensité, nécessaire au passage de l’information reçue à la perception de celle-ci au niveau conscient.

AMADYS a fêté ses 30 ans! 3 octobre, 2017

Posté par thierryperonmagnan dans : Enseignement,Paroles de patients , ajouter un commentaire

logo-amadysCi-dessous un court compte rendu personnel sur la journée

fichier pdf cr 30 ans AMADYS 2017 09 30

Parkinson: des cellules souches donnent des résultats encourageants chez le singe 23 septembre, 2017

Posté par thierryperonmagnan dans : Enseignement,Maladie de Parkinson , ajouter un commentaire

Sciences et Avenir, l'actualité de la science et la vie de la recherche dans le monde

La revue « Sciences et Avenir » relaie dans sa revue en ligne une étude prometteuse pour les patients parkinsoniens. Même si l’expérimentation est pour l’instant animal (singe) les premiers résultats sont encourageants. C’est à nouveau le principe de l’activation des cellules humaines adultes (et non pas des cellules embryonnaires) qui une fois traitées par la technique « iPSC » (Pr Shinya Yamanaka prix prix Nobel 2012) deviennent des cellules souches pluripotentes, c’est à dire capable de se multiplier à l’infini et de se différentier en d’autres cellules, comme des cellules dopaminergiques. La technique a déjà était utilisée ailleurs pour tenter de reconstituer des cellules du myocarde et des cellules cartilagineuses. Les cellules ont été injectées dans le cerveau. Les singes ont survécus 2 ans, sans tumeur, et se sont cliniquement améliorés sur le plan moteur (diminution de l’akinésie) : Jun Takahashi de l’université de Kyoto, cosignataire de l’article. « J’espère que nous pourrons commencer un essai clinique d’ici la fin de 2018« , indique-t-il à l’AFP mais avant il faudra encore « confirmer l’efficacité et la sécurité des cellules » utilisées.

Pour lire l’article : ici

Le site de  France Parkinson, publie lui un article plus nuancé et relativise l’application thérapeutique pour les prochaines années

logofranceparkinson

Pour lire l’article : ici

Formation continue pour les kinésithérapeutes 12 juin, 2017

Posté par thierryperonmagnan dans : Enseignement,Maladie de Parkinson , ajouter un commentaire

Les pathologies extrapyramidales restent mal connues des praticiens, alors que la prévalence pour la seule maladie de Parkinson est d’environ 150000 patients en France avec une incidence d’environ 25000. De très nombreuses études s’accordent pour valoriser la collaboration médicale et paramédicale dans l’amélioration de la qualité de vie des patients, en particulier sur le plan locomoteur.

Thierry PERON-MAGNAN propose, avec le Dr Jean Marc TROCELLO neurologue expert dans ce domaine, une formation articulée autour de la physiopathologie, de l’analyse clinique, des dernières recommandations internationales en matière de prise en charge interdisciplinaire et de leur expérience professionnelle entièrement dédiée à ces pathologies.

La formation permettra d’identifier la sémiologie extrapyramidale dans toutes ses composantes, de pratiquer une analyse clinique pertinente afin d’orienter les stratégies d’évaluation et de soins, médicales et rééducatives spécifiques.

Pour voir le programme et vous inscrire : ici

Rééducation motrice et cognition / qualité de vie chez les patients MP 27 mars, 2017

Posté par thierryperonmagnan dans : Enseignement,Maladie de Parkinson , ajouter un commentaire

qualité de vieUne revue systématique des essais contrôlés randomisés a étudié les effets de la rééducation sur la qualité de vie des patients parkinsoniens modérément atteints. La visée rééducative, essentiellement active, est connue depuis longtemps maintenant, mais son association avec la dimension cognitive l’est un peu moins. A défaut de livrer l’article (copyright) j’ai traduit les principaux passages .

lire la suite…

HAS: prise en charge non médicamenteuse des troubles moteurs chez les patients parkinsoniens 8 juillet, 2016

Posté par thierryperonmagnan dans : Enseignement,Maladie de Parkinson , ajouter un commentaire

La HAS vient de publier ses dernières recommandations en matière de prise en charge rééducative pour les patients parkinsoniens. Il s’agit d’une fiche « mémo » « technique »  où seules les troubles moteurs sont évoqués et sans leurs  conséquences. C’est donc un outil très pratique pour le kinésithérapeute, mais comme il est dit en préambule, la prise en charge se doit d’être globale (biopsychosociale) même pour le kinésithérapeute.

pb de santé

Semaine du handicap / CEERRF 10 juin, 2016

Posté par thierryperonmagnan dans : Enseignement,Maladie de Parkinson,Paroles de patients , ajouter un commentaire

Hier, a eu lieu comme chaque année, dans le cadre la semaine du handicap au CEERRF à Saint Denis, organisée par le Dr Thévenin-Lemoine et son équipe pédagogique, une table ronde avec des patients, des kinésithérapeutes et des étudiants. Questions croisées sur les points de vue autour du handicap: vécu du patient, attente des étudiants sur les bons gestes et comportements, souhaits des patients sur l’amélioration des soins et des soignants, ont été échangés; mais aussi sur les regards et attitudes des concitoyens: une aide à la demande mais pas de compassion ostentatoire, éviter aussi le regard fuyant!

Pour illustrer  cette après midi,2 études récentes, l’une sur une revue de littérature faisant émerger un modèle conceptuel du comportement vertueux chez le patient pour un vécu positif de l’existence, une autre dessine le portrait « idéal » (!…) du kinésithérapeute auprès d’une population de patients chroniques…

Les participants à la journée:

20160608_145803

IMG_1843

IMG_1839

IMG_183320160608_145756

Lestage des membres supérieurs pour améliorer la marche chez les patients parkinsoniens 17 mai, 2016

Posté par thierryperonmagnan dans : Enseignement,Maladie de Parkinson , ajouter un commentaire

Les effets du lestage des membres supérieurs sur l’amplitude du balancement des bras et sur les paramètres de la marche chez des patients parkinsoniens.

Une étude coréenne récente s’est intéressée au lestage des membres supérieurs afin d’augmenter le ballant des bras et différents paramètres spatio-temporaux de marche (rythme, longueur du pas, temps d’oscillation, temps de la foulée, temps  des  appuis).

lire la suite…

Actualités maladie de Parkinson : diagnostics et traitements (médicaux) 13 mai, 2016

Posté par thierryperonmagnan dans : Enseignement,Maladie de Parkinson , ajouter un commentaire

Emission speciale

La lettre du neurologue de ce jour communique sur la 68th American Academy of Neurology qui s’est tenue à Vancouver du 14 au 26 avril 2016. Les dernières propositions thérapeutiques en matière de prise en charge de la maladie de Parkinson sont résumées dans une courte vidéo (en français). On appréciera la présentation didactique du format et son style humoristique très réussi (à mon avis). Les « acteurs » sont, le Dr Jean-Philippe DELABROUSSE-MAYOUX et Pr François TISON.

Pour voir la vidéo cliquez sur le bandeau.

marche Parkinson = motricité + cognition + affect 20 avril, 2016

Posté par thierryperonmagnan dans : Enseignement,Maladie de Parkinson , ajouter un commentaire

De nombreux articles font état du lien entre cognition et motricité dans la maladie de Parkinson, en particulier au niveau de l’interaction avec la marche lors des phases de freezing. Une étude récente a identifié une variable supplémentaire chez ces patients qui serait  un déterminant significatif du trouble de la marche  à cette phase.  A savoir, l’absence de reconnaissance empathique d’autrui via un test de reconnaissance des visages. Ceci en dehors de troubles comportementaux comme la dépression ou l’anxiété. Une autre atteinte, exécutive cette fois, a été mise à jour dans cette population par le test de la Tour de Londres soulignant une difficulté à la planification d’une tâche. Toutefois, cette atteinte serait indépendante d’une atteinte globale des fonctions exécutives. il y aurait donc un marqueur cognitif et un marqueur affectif en plus du trouble de la régulation  motrice, qui interviendraient dans la régulation de la marche . Ces résultats sont en faveur d’un dysfonctionnement complexe lors du freezing, impliquant une circuiterie plus large que le « simple » contrôle moteur. L’incidence pratique sur la rééducation pourrait être éclairée par ces conclusions, celle-ci irait dans le sens d’une approche globale de la prise en charge de la marche chez ces patients.

Le résumé de l’article ICI

kinésithérapie et crampe de l’écrivain 25 février, 2016

Posté par thierryperonmagnan dans : Enseignement , ajouter un commentaire

La rééducation de la crampe de l’écrivain ou dystonie de l’écriture est une pathologie relativement rare (prévalence en France environ 4000 cas) dans sa forme pure. Les patients ont souvent du mal à retrouver une fonction d’écriture satisfaisante. Les publications sur le sujet sont rares et ne mettent pas en avant une technique particulière. Jean Pierre Bleton, kinésithérapeute  a mis au point une méthode sur des bases neurophysiologique et empirique qui permet dans la moitié des cas environ de retrouver une forme d’écriture satisfaisante. Il est filmé ici dans le cadre ce cette pratique

Dénervation et torticolis spasmodique? 24 novembre, 2015

Posté par thierryperonmagnan dans : Enseignement , ajouter un commentaire

Il arrive que la toxine botulique ne soit pas performante chez certains sujets, ou que le patient développe une résistance au produit. La dénervation périphérique  sélective des principaux muscles concernés peut parfois être une solution de substitution pour améliorer la qualité de vie de ces patients. Un article dans le JIM sur le sujet, ci-dessous:

lire la suite…

Patients chercheurs: Parkinson-in-Motion 10 novembre, 2015

Posté par thierryperonmagnan dans : Enseignement,Maladie de Parkinson,Paroles de patients , ajouter un commentaire

Grâce à Stéphan Gentet et son association: Parkinson-in-Motion (que nous avions déjà présentée dans ce blog) ,  les patients disposeront bientôt d’un outil objectif (numérique) d’évaluation spatio-temporelle  instantanée du mouvement et de la posture. Vous pouvez accéder maintenant à la présentation du projet en français en cliquant: Parkinson-in-motion_2015.10_FR

Serious-games and health!

Posté par thierryperonmagnan dans : Enseignement,Maladie de Parkinson , ajouter un commentaire

Nous savons que la dimension ludique est essentielle pour motiver les patients parkinsoniens dans la durée pour leurs activités rééducatives (troubles moteurs et motivationnels). Le jeux vidéo est un vecteur qui complète utilement la prise en charge rééducative du praticien. L’IMC (Salpêtrière) a mis au point des logiciels (gratuits),  en partenariat avec la société Curapy, pour les professionnels de santé pour  évaluer et améliorer les troubles du mouvements au cabinet où en centre de rééducation. Dans un second temps le patient pourra continuer ses parties à la maison!

Le logiciel Toap run est particulièrement indiqué pour les troubles de la marche et de l’équilibre des patients parkinsoniens.

Rééducation par internet? 10 octobre, 2015

Posté par thierryperonmagnan dans : Enseignement , ajouter un commentaire

Cette semaine dans « La lettre du neurologue », un article sur l’intérêt de la rééducation en ligne pour les patients ayant une sclérose en plaque. L’article ici

Rééducation et tremblement essentiel? 9 octobre, 2015

Posté par thierryperonmagnan dans : Enseignement , ajouter un commentaire

aptes-site

Le second congrès sur les tremblements essentiels organisé par l’association APTES (association des personnes concernées par le tremblement essentiel) vient de se terminer, ci-dessous le résumé de mon intervention sur « la rééducation et le tremblement essentiel » ainsi que le pdf de celle-ci.

Le storify du colloque

Résumé:

Le tremblement essentiel est une affection relativement fréquente, sa prévalence oscille entre 2 et 9% (variable selon les auteurs) et augmente avec l’âge. C’est le tremblement le plus fréquent. Les traitements, reposent classiquement, quand ils sont nécessaires, en fonction de l’importance du symptôme,  sur les traitements médicaux, la chirurgie, les traitements physiques. Pour ceux-ci les approches se répartissent entre, tenter de réduire les tremblements et tenter de restaurer une fonction altérée par le symptôme. Il faut signaler que les études sur le sujet sont assez rares et surtout manquent de robustesse au regard des critères objectifs de l’evidence-based practice. Une revue systématique publiée en 2012 fait état de la littérature des 38 dernières années en Europe et Amérique du nord et retient 19 articles de moyenne ou haute qualité sur les 460 initialement sélectionnés, 6 traitent au moins du tremblement essentiel, et seulement 3 uniquement du tremblement essentiel. Ces approches non médicamenteuses et non chirurgicales cherchent pour certaines à contenir le tremblement par des moyens externes, comme par exemple des exosquelettes,  des stimulations électriques adaptées, ou par des effets thermiques (cryothérapie) de réduire la conduction nerveuse et donc le tremblement. Soit par des méthodes plus internes proprement rééducatives avec pour visée un renforcement musculaire ou un véritablement réentrainement aux habiletés fines. Depuis, un petit nombre de publications recoupent certaines de ces études. Il manque encore beaucoup d’éléments de preuve pour proposer des méthodes rééducatives valides. Néanmoins les approches très contextualités (importance du symptôme, motivation du patient, niveau d’anxiété, importance de la fonction pour le patient) peuvent orienter la rééducation sur des objectifs précis et améliorer l’état initial du patient. En dehors des méthodes réservées à l’expérimentation (exosquelette, orthèses avec stimulation électrique), la rééducation semble pouvoir proposer en fonction des situations, la cryothérapie, le renforcement musculaire, des exercices de précision répétés et contrôlés dans une tâche donnée. Les études sont encore, pour le moment, trop peu nombreuses avec de petites séries hétérogènes de patients et rarement randomisées pour proposer au plus grand nombre une rééducation du tremblement essentiel satisfaisante, ce qui laisse le champ à de possible avancées dans la pratique rééducative.

APA et offres de prises en charge chez les patients parkinsoniens 25 juin, 2015

Posté par thierryperonmagnan dans : Enseignement,Maladie de Parkinson , 3 commentaires

La Société Française de Physiothérapie (kinésithérapie) met à disposition des praticiens concernés par la rééducation en neurologie une extension de son forum : Groupe d’Intérêt en Neurologie (inscription obligatoire). C’est dans ce cadre qu’un collègue pose la question de la place des APA (activités physiques adaptés) dans la prise en charge des patients parkinsoniens. Sujet sensible pour une partie de la profession qui voit avec une certaine « appréhension » les professeurs d’éducation physique et sportive s’emparer d’une partie de notre domaine d’activités. C’est aussi la question de la coordination des soins (ville/hôpital) et de l’offre de propositions de prises en charges adaptées que « nous » pouvons offrir. Plusieurs kinésithérapeutes livrent ensuite leur point de vue , voici ci-dessous ma réponse:  lire la suite…

123456

SEPagrave |
LE BLOG ALCOOL ADDICT |
Ma vie en blanc |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Elle aime / Ella ama
| Magnetiseur-guerisseur
| Solutions en toute amitié